Créer soi-même son site web est une expérience gratifiante qui, si bien organisée, peut vous éviter de faire appel à une agence de web design. Mais cela vous demandera plus que quelques clics.

Voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

1 – A quoi servira votre site ?

Un des dangers de la création « maison » de site web est de perdre de vue pourquoi vous avez commencé au départ. Pourquoi êtes-vous en train de vous prendre la tête dans l’esthétique de votre page « blog » alors que vous souhaitiez juste une page dans laquelle accepter les paiements de vos clients ?

Tout le monde (nous y compris) vous rabâche que WordPress est le meilleur moyen de mettre son site rapidement en ligne. Et puis vous vous retrouvez face à wordpress.org et wordpress.com. Que faire ?

C’est pourquoi il faut vraiment garder en tête la raison d’être de votre site pour ne pas perdre trop de temps dans des détails

2 – Qu’est-ce que veulent vos clients ?

Vous avez décidé de créer un nouveau business, ou du moins en digitaliser un. Savez-vous qui ils sont ? Ce qu’ils veulent ? Et surtout, comment ils cherchent ce qu’ils veulent ?

L’étude de marché doit être réalisée le plus tôt possible, mais ne doit jamais être terminée. Les clients vieillissent, les préférences et habitudes changent, ce qui marche maintenant ne marchera plus dans 10 ans… Évident non ? Vous seriez pourtant très étonné du nombre d’entreprises qui oublient ça.

3 – Aurez-vous besoin de l’aide de professionnels ?

Certes, créer des sites web est de plus en plus simple. Et en passant par certaines plateformes telles que Wix et Squarespace, on peut rapidement avoir un site relativement esthétique en ligne.

Mais…

Avez-vous simplement besoin d’un site vitrine. Et ce formulaire de contact que vous avez vu quelque part, comment le créer sur votre propre site ? Et ces animations ? Et cette demande de devis automatisée ?

Créer un site web de base n’a jamais été aussi simple, mais certaines fonctionnalités sont encore loin d’être à la portée du grand public.

Il faudra donc savoir quelles fonctionnalités particulières vous souhaitez avoir sur votre site afin de prévoir un budget si nécessaire pour faire appel à un développeur, illustrateur ou webdesigner.

4 – La qualité se reflète dans le prix (mais méfiez-vous quand même des prix exorbitant)

La copine de votre neveu vous proposera peut-être de faire votre site pour 80€, mais cela ne veut pas dire qu’elle le fera bien. De la même façon, certaines agences vous demanderont 9000€ pour un simple site vitrine sans fonctionnalités particulières.

Si vous souhaitez l’aide de professionnels, prenez le temps de trouver quelqu’un qui vous convient à vous et à votre budget.

5 – Le nom de domaine

Vous avez peut-être pensé à un super nom de domaine, mais ça ne veut pas dire que vous êtes les premiers à avoir cette idée.

De plus, la compétition est trop importante pour choisir un nom de domaine qui ressemblera aux résultats de recherche. Donc si vous êtes un imprimeur à Lyon, nous ne vous conseillons pas de choisir imprimeur69.fr

6 – La sitemap

Pour faire simple, un architecte ne construirait pas de maison sans en faire un plan en premier lieu. De plus, la sitemap n’est intéressante au niveau des résultats de moteurs de recherche, elle est indispensable ! Car c’est grâce à elle que Google comprend comment fonctionne votre site web.

7 – Design & contenu

La taille de votre entreprise déterminera comment vous vous chargez de ces deux points.

Le premier ne s’invente pas. Si vous n’avez pas de compétences en web design, demandez à quelqu’un de votre entourage de vous trouver un thème WordPress qui vous correspond, ou alors faites appel à un professionnel. Le faire vous-même risque de donner l’impression que votre site vient tout droit de 1997.

Pour le contenu, si vous arrivez à appliquer la règle suivante, vous devriez vous en sortir : vendez le résultat à votre client, pas la solution.

Par exemple, chez Pixweb, nous ne proposons pas des « sites web responsive avec certificat SSL inclut et optimisation SEO », mais bien une porte d’entrée vers l’univers du digital avec pour but premier d’apporter plus de clients aux entreprises. Et si nos clients veulent savoir exactement les services que nous proposons, ils les trouveront très vite, mais ce ne sera jamais ce qu’on mettra en avant.

8 – Comprenez le temps que ça va prendre

Créer un site web, même pour un pro, cela prend du temps. Donc même quand vous aurez l’impression qu’il sera terminé, est que vous l’avez testé sur tablette ? Sur mobile ? Avez-vous conduit un audit SEO ? Votre site est-il protégé contre les attaques de brut force ?

Que des points qui ne sautent pas aux yeux à première vue, mais qui restent essentiels.

Avez-vous vraiment envie que votre premier client vous descende sur Yelp ?

9 – SEO, réseaux sociaux, email marketing…

Simplement parce que vous avez pris le temps de faire un site ne signifie pas que des visiteurs y iront. Une fois votre site en ligne, il va falloir tourner votre énergie vers le marketing.

Personne ne tombera sur votre site par magie, et le SEO ne fera pas effet instantanément.

Il faudra peut-être essayer de développer votre image de marque sur les réseaux sociaux, via une newsletter, ou alors utiliser les annonces Google. Elles sont très efficaces, mais loin d’être gratuites dans les secteurs compétitifs.

10 – Le marathon du site web

Une fois que votre site est en ligne et qu’il reçoit du trafic régulièrement via une variété de carneaux, vous pouvez vous reposer non ? NON ! Un site est un outil qui doit être géré de manière active. Les moteurs de recherches récompensent les sites qui publient du contenu, qui font des mises à jour etc.

Continuez à publier, vous verrez que vos efforts paieront sous forme de clients !