En 2019, il y’a 99,9999% de chances que vous commétiez une erreur si vous n’avez pas de site web. Et 100% de chances que vous commettiez une erreur si votre site web n’est pas optimisé pour les résultats des moteurs de recherche.

Imaginons que vous proposiez un service d’impression en gros volumes pour les flyers basé à Lyon. Si votre site n’apparait pas en haut des résultats Google quand l’internaute tape « impression flyers lyon », vous allez 1) perdre des clients et 2) les envoyer chez vos concurents qui ont pris la peine d’optimiser leur site.

Et à moins que vos concurents soient des clients de Pixweb, nous ne souhaitons pas qu’il s’en sorte mieux que vous.

Voici donc 4 points sur lesquels vous devez absolument travailler afin d’éviter cette facheuse situation évoquée plus haut.

1 – Les bases du on-site

Les éléments les plus important pour le SEO (Search Engine Optimization) sont à travailler directement sur votre site. On entends beaucpup parler du link-buidling (nous y reviendrons), mais sans un SEO efficace sur votre site, ce ne sera pas efficace.

Voici la base des éléments que vous devriez inclure sur votre site web, principalement sur la page d’accueil :

Le Title Tag

Cette balise indique aux moteurs de recherche de quoi parle la page en question. Il doit être inferieur à 70 caractère et devrait comprendre le nom de votre entreprise ainsi que les mots-clés qui correspondent à la page.

La meta-description

La méta-description de vos pages donnent encore aux moteurs de recherche des information supplémentaires sur ce que vous faites. Mais il est important de la rédiger comme si des humains allait la lire (ce qui sera probablement le cas), car elle apparait dans les résultats de recherche.

Exemple d’une excellente méta description

Vous utilisez WordPress ?

Vous avez de la chance, nous aussi ! Et il est très facile de modifier les balises title et title grâce à des plugins gratuits comme SEO by Yoast.

Quelques éléments supplémentaires

Bien que les deux éléments que l’on a vus sont les plus importants pour le on-page, ce ne sont pas les seuls que vous devriez prendre en compte. Nous vous recommandons fortement d’inclure les éléments suivant dans vos pages web :

  • Liens internes : le link-building n’est pas uniquement réservé aux liens qui dirigent vers votre site. Il concerne aussi les liens internes afin d’aider Google à comprendre de quoi traite votre site web. Par exemple, cet article sera relié à d’autres articles similaires.
  • Header Tags : Cet article utilise 3 niveaux différents de header HTML. <h1>, qui ne peut être utilisé qu’une seule fois indique le titre que vous donnez à votre page. <h2> et <h4> peuvent être utilisés autant de fois que nécéssaires, et servent à hérarchisés votre contenu pour que Google en comprennent l’importance, et pour que vos lecteurs puissent lire quelque chose qui ne ressemble pas à un énorme bloc de texte.
  • Texte en gras : il ne faut pas en abuser, mais mettre en gras certains mots permet aux moteurs de recherche d’identifier le contenu important.

2 – Pourquoi vous avez besoin de contenu

Si vous suivez les nouveautés dans l’industrie du marketing, vous avez surement entendu parler du content marketing. Le contenu est excellent pour les visiteurs ET pour les moteurs de recherche. Plus vous avez de contenu, plus vous avez de chance pour que vos visiteurs passent du temps sur votre site. Et plus vous avez de contenu, plus vous avez de chance d’être mis en avant par les moteurs de recherche.

La clé pour plaire aux visiteurs ET aux moteurs de recherche est la qualité. Du contenu de qualité désigne une variété de type de contenu comme les suivants :

  • Des articles de blog
  • Des études de votre industrie
  • Des tutoriels
  • Des infographies
  • Des vidéos
  • Des podcasts

Créer du bon contenu peut représenter un gros investissement, mais il en vaut la peine. Les moteurs de recherche vont adorer, vos visiteurs vont tellement aimer qu’ils vont le partager sur les réseaux sociaux, résultant en encore plus de visiteurs.

Vous pouvez simplement commencer par des articles de blogs, puis à mesure que votre audience croît, lui demander ce qui l’intéresse et diversifier votre contenu.

3 – Optimisation off-site aka link building

Le link buiding est probablement un des sujets qui génère le plus de discussion et de débat dans l’industrie du SEO.

L’objectif de base est de faire en sorte que d’autres sites web redirigent vers le votre.

Si vous vous représentez au classement Google comme un concours de popularité, alors chaque lien redirigeant vers votre site est comme un vote attestant de votre autorité.

La question est donc : comment gagner le plus de votes possibles ? Il y’a beaucoup de façons d’y arriver, certaines bonnes, d’autres moins.

Si vous vous renseignez sufisament sur le link-building, vous verrez qu’il y’a au final trois sortes de backlink et de techniques pour en générer :

  • Les liens organiques : ce sont le genre de lien créés naturellement sans que vous ayez à les demander, et ce sont les meilleurs. Surtout s’ils proviennent de sources d’infomration de qualité, tel que des sites de référence ou des sites d’actualité.
  • Les liens white hat : ils désignent les liens de bonnes qualités, ce que vous devriez rechercher
  • Les liens black hat : ils désigent les liens de mauvaises qualités, spammeux, que vous devriez absolument éviter.

La plupart des sites web ont du mal à générer assez de liens organiques afin de grimper les résultats dans les moteurs de recherche. C’est pour cela que le link-buiding est aussi populaire. Vous pouvez commencer à créer des liens de qualité de la manière suivante :

  • Demander à écrire des articles invités publiés dans des blofs populaires. En général, y sera indiqué un lien redirigeant vers votre site dans un petit encadré « auteur » en haut ou en bas de cet article.
  • Entrer en contact avec des entreprises liées à votre industrie, mais pas en compétition avec la votre pour voir si elles peuvent créer un lien redirigeant vers vous. Un bon moyen de faire ca est de regarder si ces entreprises ont une page listant vendeurs, fournisseurs, parteniares etc…
  • Faire une demande pour être intégrer dans les annuaires de votre industrie. En esquivant les annuaires de mauvaises qualité qui n’ont rien à voir avec votre métier, les sites pornographiques, de casinos et de l’industrie pharmaceutique, vous devriez obtenir de bons liens qui vont aider votre ascension dans les résultats Google.
  • Créer du contenu incitant au partage. Par exemple, vous pouvez créer des infographies que vous autorisez d’autres sites web à utiliser moyennant un lien vers votre site.

4 – Suivez vos résultats

Enfin, il est essentiel de tracker vos résultats afin de supprimer ce qui ne marche pas et de redoubler d’effort pour ce qui marche le mieux. Il existe trois outils indispensables pour cela :

  • Authority Labs. Vous pourrez vous créer un compte gratuit à la fin de la période d’essai. Utilisez cet outil pour surveiller les mots clés que vous utilisez pour votre site.
  • Google Analytics. Cet outil est indispensable pour comprendre qui sont les visiteurs de votre site. Vous pouvez aussi l’utiliser pour voir quels mots-clés ont utilisés vos visiteurs afin de trouver votre site
  • DataForSEO. Cet outil transmet des données brutes directement dans votre boite mail. Vous pouvez utiliser leur API pour suivre le classement de vos mots-clés, résultats SERP etc…

Voilà ce qui va se passer si vous suivez les 4 conseils que nous vous avons donner.

Au début, vous serez plein d’enthousiasme. Puis vous en aurez marre d’écrire tout ces articles qui ne génèrent (en apparence) aucune vente. Puis vous allez finir par grimper dans les résultats de recherches, allé gagner de nouveaux clients, et aurez généré une nouvelle source de clients qui durera dans le temps. Le tout en faisant surement mieux que vos concurrents.