Les principes derrière les meilleures landing pages

Écrit par : Oscar Rabasse

et|icon_grid-2×2|
et|icon_table|

2 février 2021

Une landing page, ou page d’atterrissage si vous êtes québécois, est une page de votre site web qui a pour but de transformer un visiteur, en un prospect intéressé. 

Elle est typiquement située à la suite d’une publicité. Par exemple, nous pouvons faire tourner une publicité sur Facebook proposant un ebook ultra-instructif gratuit. Le visiteur clique sur la pub et arrive sur la landing pageI. À nous maintenant de convaincre ce visiteur de laisser (par exemple) son adresse mail en échange de l’ebook.

Vous voulez une stat’ ?

En 2019, le taux de conversion médian des landing page était de 9.7% (source).

Si votre landing page convertissait à cette hauteur, 97 personnes intéressées se retrouveraient dans votre base de données de prospection pour chaque 1000 visiteurs que vous envoyeriez sur votre site.

L’optimisation de landing page fait référence à la pratique d’amélioration constante de chaque élément de votre page pour augmenter les conversions.

En revanche, avant de songer à améliorer votre page, soyez sûr d’avoir respecté ces principes qui marchent le mieux.

Aligner sa landing page avec l’objectif de la campagne marketing

Si vous décidez de lancer une campagne publicitaire  faisant la promotion d’un fond de teint naturel qui n’abîme pas la peau, votre landing page doit expliquer comment vous avez réussi à créer ce produit de beauté, et comment les ingrédients que vous avez soigneusement choisis contribuent à ce résultat. Vous n’avez pas à capter à nouveau l’attention du visiteur (il a déjà cliqué sur votre publicité), et vous ne devez pas reprendre les mêmes textes. De plus, une landing page est en principe secrète : elle n’est pas accessible autrement qu’en cliquant sur la publicité.

Qu’est ce qui se passe si vous respectez cette règle ? Badabim badaboom bam : des nouveaux clients.

Mettez en avant des preuves sociales

Je déteste utiliser la version française de social proof, mais je l’ai quand même fait. 

Qu’est ce que c’est ?

Comme je l’avais expliqué il y a deux semaines, 92% des gens vont faire confiance à la recommandation d’achat d’un pair, et 70% des clients en ligne vont regarder les avis d’un produit avant de l’acheter.

Certaines agences conseillent de les mettre en bas de page. Nous ne sommes pas d’accord. Chez nous, c’est placardé en gros partout. Comme ça on est sûr que vous ne le loupez pas.

Prenons l’exemple de la page web de Divi, l’outil que l’on utilise pour créer des sites internet.

En la parcourant, on tombe sur 4 éléments qui nous rappellent que beaucoup de gens avant nous ont acheté ce produit, et qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir.

Dans le cas de Divi, il y a tellement de notes que l’entreprise n’a pas décidé de les “humaniser”. Mais vous savez qui a travaillé avec (beaucoup) moins que 700.000+ clients, mais qui a pris le temps de mettre en avant leur avis, leur nom, et leur photo (uniquement lorsque nous en avons eu la permission) ? Nous ! Vous pouvez jeter un coup d’œil à notre page d’accueil, vous y trouverez les derniers avis que nos clients ont laissé.

L’idéal, le top du top, le nec plus utra des témoignages reste la vidéo. Nous avons l’intention de tourner les nôtres en avril, n’attendez pas aussi longtemps pour publier les vôtres.

Tout se passe dans la première section.

N’attendez pas que le visiteur ai fini de lire votre page pour lui proposer votre offre.

La règle : placez votre titre, proposition de valeur (offre) et surtout votre Call to Action (l’action que doit réaliser l’utilisateur) dans la première section. Tous ces éléments doivent être visibles sans avoir à scroller.

Témoignages, logos, détails de votre offre… Tout ça peut attendre un petit peu, inutile de surcharger visuellement ce que votre visiteur voit en premier.

Débarrassez-vous des distractions (ou fuites du tunnel)

Une landing page a un seul et unique objectif : convertir des visiteurs en prospects, ou des prospects en leads.

Tout ce qui n’y contribue pas directement doit être supprimé. Menu, Call To Action différents, des liens qui redirigent vers d’autres pages de votre site etc. Car tout lien présent sur cette page devient concurrent à l’objectif de celle-ci.

Plus vous serez fidèle à cette règle, moins votre tunnel de vente ne comportera de fuites.

Et ça, on aime.

Pas de temps à perdre

Selon le Page Speed Report for Marketers, 70% des consommateurs affirment que le temps de chargement d’une page influence leur envie d’acheter.

Si elle met plus de 3 secondes à charger sur mobile, vous allez perdre un paquet de clients.

Pour cela, pensez bien à optimiser vos images et à utiliser un hébergeur de qualité (Pixweb utilise exclusivement Siteground).

Et si vous vous demandez pourquoi des prospects changeraient d’avis juste pour un temps de chargement de quelques secondes, voici la théorie :

Les pages web n’ont pas de barre de chargement. Donc lorsqu’une page est lente, le visiteur ne sait pas s’il doit attendre encore 500 millisecondes, ou 15 secondes. Peut-être même que la page ne chargera jamais. Alors que le bouton “retour”, lui, est à portée de main. 

Ça commence à faire beaucoup de point sà prendre en compte ?

On sait que ce n’est pas forcément très simple de créer ses premières landing pages. Si ça peut vous rassurer, on peut prendre 30 minutes pour discuter GRATUITEMENT ensemble de vos axes d’amélioration.

Le titre doit donner envie

On peut supposer sans prendre trop de risques qu’environ 7 utilisateurs sur 10 quitteront votre page sans avoir effectué aucune action, ou sans se rendre sur une autre page. Pour que ce chiffre reste le plus bas possible, vos visiteurs doivent savoir (et comprendre) en moins de 5 secondes ce qui les attend sur votre page, et ce qu’ils ont a y gagner.

Votre titre doit donc indiquer clairement la raison d’être de votre page.

Le CTA doit être extrêmement clair

Votre Call to Action est probablement l’élément le plus important de votre page. C’est celui qui indique clairement l’étape suivante à l’utilisateur. Sans lui, votre page n’est qu’une succession d’arguments pour utiliser votre produit ou service, sans aucun moyen d’y arriver.

Pensez aussi à utiliser des mots simples qui décrivent l’action effectuée une fois le bouton cliqué. “Télécharger le PDF gratuit” et pas “Envoyer”, “J’essaye DropBox” et pas “Go !”

Dites « merci »

Si l’objectif de votre page est de faire remplir un formulaire, alors une page « Merci » est indispensable. C’est là que le PDF gratuit que vous avez promis peut être téléchargé, c’est là que vous pourrez éventuellement intéresser votre prospect avec du contenu supplémentaire, et pour les plus techniques d’entre vous, c’est un endroit intéressant pour mesurer le taux de conversion de vos campagnes avec le Pixweb Facebook.

Vos landing pages représenteront probablement une part importante de tous vos nouveaux prospects, accordez-leurs l’attention qu’elles méritent. Entre les conseils que nous vous avons donné, et le principe-même de tester une multitude de variations jusqu’à trouver celle qui marche le mieux, il n’y a pas de raisons que votre page ne convertisse mal.

Et si malgré tout, vous n’êtes pas satisfaits de vos performances, n’oubliez pas que vous avez le droit à une consultation marketing OFFERTE avec nous, profitez-en.

À la semaine prochaine !

Cet article vous a plu ?

Voici quelques articles qui pourraient également vous intéresser :

L’Art (Subtile) de l’Upsell & du Cross-sell

L’Art (Subtile) de l’Upsell & du Cross-sell

Selon un rapport de Keap sur les tendances marketing de 2019, 25% des PME définissait comme une priorité pour eux le maintien des relations et l’engagement avec leurs anciens clients. Ce qui signifie qu’un bon 75% des PME ne perçoit pas la valeur de leur base de...

L’importance de la satisfaction client pour votre entreprise

L’importance de la satisfaction client pour votre entreprise

La satisfaction client fait partie à part entière des critères déterminant de la réussite (ou non) de votre business. Il est primordial de ne pas l’ignorer, et au-delà de ça, de tout faire pour l’analyser et l’améliorer au maximum. Vos clients satisfaits (que vous...

3 types de contenu pour convaincre vos prospects

3 types de contenu pour convaincre vos prospects

Convertir des prospects en clients pour votre entreprise n’est pas simple. Il ne suffit pas de présenter vos services pour qu’ils se disent « c’est avec eux que je veux travailler » ! Ce serait trop simple. Si ça marchait comme ça, Oscar aurait déjà sa Tesla dernier...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *